Nous donnons le meilleur de vous même !
La prépa TageMajor votre partenaire pour réussir vos concours et tests :
AST 1 / AST 2 / M.S. / TAGE MAGE / POST-BAC / TOEIC / IAE / IFSI etc...
Contactez-nous au 01.79.75.22.62 / contact@tagemajor.com
 

Tout savoir des sous tests du TAGE MAGE

Le TAGE MAGE comprend six sous-tests (sous-épreuves) d’une durée de vingt minutes chacun. Chaque sous-test comprend 15 QCM proposant 5 possibilités de réponses. Le TAGE MAGE est composé de 90 QCM au total.


Trois grands domaines sont couverts par le TAGE MAGE : les aptitudes verbales (sous test 1 et 5), la résolution de problèmes (sous tests 2 et 4) et le raisonnement logique (sous tests 3 et 6).

 

TAGE MAGE sous test 1 : Compréhension de textes

 

Le sous test 1, comme son nom l’indique, mesure la capacité du candidat à lire et à comprendre un texte :

 

Compétences évaluées :

 

  • Aptitude à repérer les informations contenues dans le texte
  • Aptitude à repérer et à comprendre les opinions véhiculées dans le texte (celles de l’auteur par exemple)
  • Aptitude à analyser un texte
  • Aptitude à synthétiser un texte

 

TAGE MAGE sous test 2 : calcul

 

Ce sous test évalue les connaissances de base en mathématiques du candidat. Il comprend quinze QCM d’algèbre, d’arithmétique et de géométrie.

 

En plus des connaissances de base en mathématiques, ce sous test évalue aussi la capacité du candidat à formuler en langage mathématique (équations) des problèmes énoncés en langage courant.

 

Le niveau en mathématiques exigé correspond à un niveau de classe troisième (collège). Rassurez-vous, pas besoin d’être un pro du calcul pour réussir cette épreuve. 

 

TAGE MAGE sous test 3 : raisonnement et argumentation

 

Ce sous test 3 évalue les capacités à raisonner et à argumenter du candidat. Ce sont en général des questions de bon sens relativement accessibles. Les questions peuvent porter sur des situations concrètes de la vie quotidienne ou bien sur des opinions.

 

Certaines questions sont formulées de manière très explicite. Il s’agit de raisonnement de type inductif. Dans ces cas-là, une seule réponse est correcte, les autres sont fausses. D’autres questions sont plus ambiguës : il s’agit alors de trouver la réponse qui répond le mieux à la question posée.

 

TAGE MAGE sous test 4 : conditions minimales

 

Cette épreuve est assez originale et complexe dans son fonctionnement au premier abord. Il s’agit de QCM qui portent sur les mêmes thèmes que le sous test de calcul.

 

Pour chaque QCM, un énoncé problématique avance des informations initiales insuffisantes pour répondre à la question. En plus de cet énoncé, deux informations supplémentaires sont données (information 1 et information 2).

 

Il s’agit de déterminer si les deux informations supplémentaires sont pertinentes ou non pour répondre au problème et trouver la solution à la question posée. Par exemple, l’information 1 peut être pertinente et l’information 2 non pertinente ou l’inverse. Les deux informations peuvent toutes les deux être pertinentes, ou aucune des deux.

 

Ce sous test mesure si le candidat est capable de sélectionner les informations pertinentes en vue de la résolution d’un problème. C’est une épreuve de raisonnement.

 

TAGE MAGE sous test 5 : expression

 

Ce sous test d’expression contient trois types de questions et mesure trois types de compétences, toutes liées à l’expression.

 

1/ Des questions qui visent à évaluer la capacité du candidat à corriger des maladresses de langue contenues dans les énoncés brefs qui lui sont présentés.

 

2/ Des questions qui visent à évaluer la capacité du candidat à synthétiser et à reformuler des messages tout en en conservant le sens originel.

 

3/ Un troisième type de questions présente des énoncés dotés d’une certaine cohérence. Le candidat doit compléter ces énoncés en respectant le mode de formulation utilisé par ceux-ci.

 

Ce sous test mesure globalement les aptitudes du candidat à s’exprimer de manière claire et correcte.

 

TAGE MAGE sous test 6 : logique

 

Cette épreuve mesure la capacité du candidat à regrouper et à catégoriser des données spatiales ou des données numériques. Il ne s’agit pas de questions de mathématiques, mais de logique.

 

Chaque QCM comprend un ensemble d’informations dont il faut déterminer les points communs et les points de divergence.

 

Cette épreuve se rapproche du sous test Conditions minimales dans la mesure où il s’agit de mesurer l’aptitude du candidat à extraire les bonnes informations et à rejeter les informations non pertinentes.


Pour les questions « numériques » par exemple, il s’agit de déceler les points communs entre deux séries de nombres.