Nous donnons le meilleur de vous même !
La prépa TageMajor votre partenaire pour réussir vos concours et tests :
AST 1 / AST 2 / M.S. / TAGE MAGE / POST-BAC / TOEIC / IAE / IFSI etc...
Contactez-nous au 01.79.75.22.62 / contact@tagemajor.com
 

GMAT SCORE : comment le calculer ?

Le score du GMAT est composé de plusieurs scores (= notes) : le score obtenu à chacune des quatre épreuves et le score global. En plus du score, les candidats reçoivent au moment des résultats un classement exprimé en percentile.

 

GMAT score table

 

Le test GMAT comprend quatre épreuves. Chacune est notée individuellement. Le score total est calculé à partir de ces scores intermédiaires (voir plus bas).

 

L’épreuve de raisonnement intégré est notée entre 0 et 8.

 

L’épreuve d’écriture analytique est notée entre 0 et 6.

 

L’épreuve quantitative est notée sur une échelle de score allant de 0 à 60.

 

L’épreuve « verbal » est notée entre 0 et 51.

 

Pour en savoir plus sur la nature des quatre épreuves du GMAT, lire la fiche « GMAT TEST ».

 

Score maximum

 

Les scores intermédiaires maximaux pour les quatre épreuves du GMAT sont respectivement de 8, de 6, de 60 et de 51. Vous ne pouvez pas obtenir un score supérieur à 51 pour l’épreuve « verbal » par exemple.

 

Le score global maximum que l’on peut obtenir au GMAT est 800. S’il est possible de se rapprocher des 800 à force d’entraînement, il est en revanche quasiment impossible d’obtenir ce score maximum.

 

Pour information, le score minimum est de 200. Vous ne pouvez pas obtenir moins de 200 au test GMAT. Mais il ne faut pas se tromper : un score de 200 équivaut à un 0 en réalité. Conseil : si vous obtenez un score proche de 200, il vaut mieux éviter de le mentionner sur votre CV…

 

Calcul du score

 

Il  n’échappera à personne que 8 + 6 + 60 + 51 ne sont pas égaux à 800. Le calcul total du score est donc plus complexe qu’une simple addition des scores intermédiaires.

 

Les modalités de calcul du score total ne sont pas données par l’organisateur de l’examen.

 

En revanche, on sait une chose : le score total est presqu’entièrement calculé en fonction des résultats obtenus aux épreuves quantitative et verbal, c’est-à-dire aux scores obtenus aux deux épreuves de QCM.

 

Les épreuves de dissertation (raisonnement intégré et écriture analytique) jouent un rôle mineur dans le calcul du score total. Mais ce n’est pas une raison pour négliger ces épreuves.

 

GMAT percentile

 

Le résultat au GMAT comprend votre score mais aussi un classement exprimé en centiles (percentile ranking). Ce rang est compris entre 0% et 100%.

 

Si votre rang est égal à 97%, vous vous situez dans le 97ème centile. Cela signifie, concrètement, qu’entre 2 et 3% des candidats au test on obtenu un score supérieur au vôtre et qu’entre 97% et 98% des candidats ont obtenu un score inférieur.

 

Si votre percentile ranking est de 50%, vous vous situez dans la médiane : autant de candidats ont fait mieux que vous, autant de candidats ont fait moins bien que vous. Remarque : ne pas confondre moyenne et médiane.

 

Pour calculer le percentile rank, l’organisateur du GMAT prend en compte les résultats obtenus par tous les candidats qui ont passé le GMAT durant les trois dernières années.

 

Vous recevez un percentile ranking pour chacune des quatre épreuves et un ranking percentile global, qui est fonction de votre score total.

 

Exemple : si vous obtenez un score de 48 à l’épreuve quantitative, vous êtes dans le 74ème percentile. Cela signifie qu’environ trois quarts des candidats des trois dernières années ont obtenu un score inférieur au vôtre.

 

Si vous obtenez un score total compris entre 760 et 800, vous êtes dans le 99ème percentile. Vous faites partie des 1% des candidats qui ont le mieux réussi le test.

 

Remarque : votre percentile ranking peut évoluer d’une année à l’autre, en fonction des résultats obtenus par les candidats qui ont passé le test après vous.