Les sous test du TAGE MAGE


Sous test 4 : Conditions minimales

 

Le sous-test de Conditions minimales est un exercice spécifique et très caractéristique du TAGE MAGE. Cette section contrôle la capacité d’analyse et la pertinence à résoudre un problème avec un minimum d’informations des candidats. Deux niveaux de connaissance sont évalués :


- Les connaissances fondamentales de l’arithmétique

- Les capacités à résoudre un problème avec un minimum d’information

 

L’originalité de cette section réside dans l’existence d’une consigne identique à l’ensemble des questions. Elle consiste à demander aux candidats quelles sont les informations nécessaires pour répondre à la question posée dans l’énoncé. Ainsi le résultat importe peu pour répondre à ces questions ! Les cinq propositions de réponses sont ainsi toujours les mêmes. Répondez donc :

 

-  A : Si l’information (1) permet à elle seule de répondre à la question, et si l’information (2) à elle seule ne permet pas de répondre à la question.

-  B : Si l’information (2) permet à elle seule de répondre à la question et si l’information (1) à elle seule ne permet pas de répondre à la question.

-  C : Si les deux informations (1) et (2) ensemble permettent de répondre à la question, et aucune séparément ne le peut.

-  D : Si chaque information permet séparément de répondre à la question.

-  E : Si les deux informations ensemble ne permettent pas de répondre à la question.

 

Le format original de ce sous-test le rend déstabilisant pour les candidats. C’est ainsi que pour pouvoir l’appréhender, il est indispensable au préalable de connaître parfaitement le cours. Le cours est identique à celui nécessaire pour le sous-test Calcul. Nous vous recommandons ainsi de vous attaquer au sous-test Conditions minimales lorsque vous aurez revu l’ensemble de la partie de cours nécessaire au sous-test Calcul.

 

La révision de ce sous-test doit se passer en étape. La première étape consiste à réaliser des exercices types de Conditions minimales sans se soucier de trouver des astuces. Pour cela, nous vous recommandons de tenter de répondre aux questions posées, en allant jusqu’à trouver le résultat. La deuxième étape doit vous permettre de trouver des astuces qui vous font gagner du temps. Pour cela, refaites les exercices que vous avez réalisés lors de la première étape et tentez de réduire votre temps de résolution en trouvant à partir de quel moment vous disposez d’un niveau d’information suffisant pour répondre à la question, sans vous contraindre à réaliser l’ensemble des calculs.

 

Sous test 5 : Expression

 

Le sous-test Expression évalue l’aptitude des candidats à comprendre une information formulée dans un court message verbal. Trois niveaux de lecture et d’interprétation sont évalués :


- Évaluer le degré de synonymie dans les reformulations

- Choisir la formulation qui reprend le mieux l’énoncé initial

- Choisir les mots qui assurent la cohérence du texte

 

Ce sous-test est découpé en trois sections de 5 questions :

 

- Une section de synonymie

- Une section de correction linguistique

- Une section de cohérence

 

Cette section teste les connaissances de lecture, de compréhension et de connaissance de la langue française. Sont ainsi testées les notions d’orthographe, de grammaire, de vocabulaire et de compréhension.

 

La principale difficulté de ce sous-test est l’ampleur des notions testables. La matière d’examen est vaste et nécessite donc une préparation lourde afin d’être le plus exhaustif. Il est également important de se concentrer sur la révision de certaines notions beaucoup plus testées plutôt que d’autres. Pour déceler les notions les plus susceptibles d’être testées, il est important d’effectuer un grand nombre d’exercices types pour observer celles qui sont les plus testées. Ciblez ensuite vos révisions sur ces notions.

 

Pour réviser ce sous-test, quelques reflexes sont essentiels :


- Lisez deux articles de presse de manière quotidienne

- Réalisez des recherches sur les mots dont vous ne connaissez pas le sens

- Dressez une liste de ces mots et des synonymes pour pouvoir les revoir souvent

 

Sous test 6 : Logique

 

Le sous-test de logique teste les capacités de raisonnement logique des candidats sur des séries d’information spatiale, numérique et alphabétique. Trois niveaux de logique et d’interprétation sont évalués :

 

- Les doubles logiques numériques

- Les doubles logiques alphabétiques

- Les logiques spatiales

 

Les exercices de ce sous-test évalue les aptitudes de logique inférentielle et référentielle  à partir de suites logiques de nombres, de chiffres et spatiales. Ce sous-test singulier du TAGE MAGE, assez ludique, demande un peu de travail afin d’en saisir les subtilités. Une fois ces subtilités saisies, ce sous-test reste abordable même s’il reste des difficultés que l’on peut difficilement anticiper.

 

Pour préparer ce sous-test, il est utile d’observer rapidement la liste des logiques récurrentes. En effet, il existe un nombre de logiques de base qui reviennent assez souvent et qu’il faut connaître pour saisir la philosophie de cette épreuve. Ensuite, la meilleure préparation est de multiplier les entrainements pour observer le plus de logique possible. Même si le nombre de logique possible est important, le format de l’épreuve fait qu’elles restent malgré tout restreintes. C’est en cela que ce sous-test est celui que les candidats appréhendent le mieux. Etant donné les résultats élevés dans ce sous-test, il est fondamental de ne pas le sous-estimer pour ne pas partir avec des points de retard sur les autres candidats. Cependant il reste certain que la différence avec les autres candidats ne se fait pas sur ce sous-test tant l’écart-type des notes reste faible en Logique


Article rédigé par , Directeur Pédagogique TageMajor.com