Témoignage et conseils d'Antoine Gautier qui a eu 357 à la session Tage Mage du 09/06/2010


TageMajor : Qu'est-ce-que t'a inspiré la découverte du TAGE MAGE ?

 temoignage-tage-mage-3.png

Antoine GAUTIER : « J’ai pris connaissance de l’existence du TAGE-MAGE dès lors que j’ai commencé à me renseigner pour intégrer une école de commerce par le biais du concours passerelle.


Je ne connaissais pas et j’ai vite compris qu’il s’agissait d’un test d’aptitudes multiples : calcul, logique, raisonnement, compréhension, argumentation et expression.


De formation scientifique, je me suis dit que les parties logique, calcul et raisonnement allaient être une promenade de santé.


C’est donc par ces trois éléments que j’ai commencé mon premier TAGE-MAGE blanc, fourni lors de l’inscription par internet. »

 

TageMajor : Comment t’es-tu organisé pour préparer le TAGE MAGE ?

 

Antoine GAUTIER : « Pour préparer le concours, je me suis inscrit sur www.TageMajor.com. Les tests proposés sur ce site ont été, avec le livre fournit lors de l’inscription au concours, ma seule base de travail. 


Avant de connaître le site, je me souviens que je mettais en situation d’examen, c'est-à-dire 20 minutes par épreuve et sans calculatrice. Mes scores ont été les suivants : 6/60 en logique, 4/60 en calcul, 25/60 en raisonnement. J’avais oublié une variable essentielle : la gestion du temps.

 


Il y a 15 questions par partie, ce qui fait 1 minute et 20 secondes par question, ce qui est très peu. Il ne faut donc pas hésiter à passer une question et faire celles que l’on sait accessibles.


 

Répondre à 10 questions juste par partie sur les 15 proposées revient à un score de 400/600, ce qui est un excellent score. Quoiqu’il en soit, ce mauvais premier essai m’avait convaincu d’une chose : l’entraînement allait s’avérer obligatoire, les exercices se ressemblant, une pratique régulière permet d’améliorer considérablement sa vitesse de réponse.


J’ai travaillé dans un premier temps les parties calcul et logique, celles-ci étant celles où l’on peut avoir, à mon sens, une excellente note en s’entrainant.

 

La partie la plus compliquée du calcul est l’absence de calculatrice, il est essentiel de retrouver les bases du calcul posé par écrit afin de pouvoir vérifier ses résultats. Je me suis donc réalisé pour moi-même différentes séries de divisions avec ou sans virgule, des séries dans lesquelles je devais changer les heures en secondes et inversement, …


Ces différents exercices m’ont permis d’améliorer considérablement ma rapidité, et donc, mon résultat final.

 

Pour la logique, la simple pratique suffit, les réponses aux questions viendront automatiquement. Si elles ne viennent pas, encore une fois, il ne faut pas hésiter à passer une question, la gestion du temps est l’élément le plus important du concours. Il est toutefois essentiel de bien analyser les réponses aux questions laissées sans réponses.


Les questions de cette partie étant tout de même relativement les mêmes, une fois qu’on les a vues dans leur globalité, cette épreuve devient très simple.



Les trois parties plus littéraires que sont la compréhension, l’expression et l’argumentation ne m’ont pas demandé d’efforts particuliers, hormis bien sur, celui de pratiquer régulièrement sur le site de TageMajor.


 

Pour la partie compréhension, il ne faut pas stresser, le temps est nettement moins une menace que dans les parties scientifiques. On peut prendre le temps de lire deux, voire trois fois les textes proposés afin de bien les assimiler.


Il en est de même pour les questions et les réponses, une totale compréhension est conseillée, mieux vaut ne pas répondre que de répondre de manière hasardeuse. Les erreurs ne pardonnent pas.

 

Les parties argumentation et expression sont de mon point de vue les plus aléatoires. En effet, si l’on connait les termes utilisés dans toute la partie expression, il est simple de s’en tirer avec un 60/60, mais si la chance n’est pas avec nous, on peut obtenir un 10/60. Dans mon cas, sur les six tests proposés par TageMajor, j’ai obtenu un 56/60 et un 8/60 en expression, mais ce sont des exceptions, mon résultat tournant entre 35 et 40 pour les quatre suivants.


Pour l’argumentation, il faut faire preuve d’une grande concentration, car une bonne ou une mauvaise réponse peut se jouer sur un détail. Une réponse peut nous paraître évidente alors qu’elle est en fait fausse à cause d’un élément de ponctuation, d’une différence dans la conjugaison des verbes, … C’est la partie qui demande la plus grande relecture.

 

Il y a quelque chose que j’aurais aimé savoir et que je n’ai su que lors du concours. Je me disais : « Si je vais assez vite sur telle ou telle partie, je pourrais avoir plus de dans pour celle-ci et celle-là ». Cependant, lors du concours, les 20 minutes par épreuve sont dédiées uniquement à cette épreuve. Prendre de l’avance est donc inutile, autant prendre son temps et bien faire les choses que l’on sait faire.

 


Pour information, mes deux premiers tests sur TageMajor étaient de l’ordre de 230/250 et mes deux derniers étaient proches de 380. La progression est rapide du moment que la pratique est régulière.


 

Pour évacuer tout stress, j’ai stoppé mes révisions une semaine avant le concours. Ayant conscience que la gestion du temps était un élément majeur, la gestion du stress en est aussi essentielle. Une personne stressée aura plus difficile à sauter les questions qu’elle ne maitrise pas. Il faut savoir garder sa lucidité. »

 

 

TageMajor : Est-ce-que tu peux nous raconter ton jour J ?

 

 

Antoine GAUTIER : « Je viens de Nantes, donc j’ai du prendre le train, puis ensuite différents métros et RER pour rejoindre le lieu de l’examen. Venant de loin, j’avais donc pris mes précautions en termes de retards éventuels sur les lignes ferroviaires. Je suis arrivé avec une heure d’avance, je n’étais pas la personne la plus en avance cependant.

 


De mon point de vue, il est inutile de réviser un examen de ce type à la dernière minute, la pratique régulière étant la clé.


 

J’étais donc serein et pendant que une bonne moitié des personnes relisaient encore et encore différents livres, je refusais volontairement de relire quoique ce soit. 


C’est un moyen de se dire « J’avais oublié ci, où j’avais oublié ça » et donc de se mettre une pression inutile. Mon conseil si vous arrivez en avance, prenez un café (ou un chocolat, ou un soda). 


Mon objectif était clair : atteindre les 350 (note qui correspondait à une note de 15/20 dans mon école). Lors de mon arrivée, l’épreuve suit un peu la trame d’un examen classique. Les participants se voient assignés une table, seuls, avec pour seuls objets autorisés sur la table le stylo noir, le crayon de bois et la gomme. 

 


Une chose que je ne savais pas, lors du début de l’examen, l’ordre de passage des épreuves est imposé. Donc inutile de se dire « Je commence par le calcul, je termine par l’argumentation », le choix ne se pose pas.


 

Ma façon de procéder était simple, j’avais décidé de me fier à mes heures de pratiques afin d’analyser si je pouvais ou non répondre à une question sans perdre de temps, si oui, je répondais, si non, je la passais.

 

Ma stratégie s’est avérée payante car j’ai obtenu 357/600. L’avantage avec la préparation du siteTageMajor.com est que l’on se doute fortement si les réponses que nous avons données sont justes ou fausses. Pour ceux qui aiment essayer de deviner leur résultat en avance, c’est assez pratique.


Pour moi, le calcul était simple, comme tout bon étudiant, je prévois le pire : j’avais répondu en moyenne à 11 questions par épreuve, j’en visais 9 bonnes et 2 fausses, mon résultat devait donc être proche des 300. Ce qui était déjà un bon résultat.

 

Pour finir, j’ai demandé lors de ma journée de concours (entretiens oraux, …) à mon école, quelle était la moyenne globale des résultats du TAGE-MAGE. La réponse fut sans appel : 220/600. Ce qui fait plus de 10/20, sachant que la note peut descendre en négatif jusqu’à -150/600. »


 

Et toi, fais-tu déjà partie des milliers d'élèves qui ont passé leur mini TAGE MAGE GRATUIT sur TageMajor ?

 

 

 

Théodore COUTURIER

Rédacteur TageMajor.com

 

 

Autres articles pouvant vous interesser :

Témoignage et conseils de Celia Bernard qui a eu 330 à la session TAGE MAGE du 12/07/2012

Témoignage et conseils de César Lizurey qui a eu 367 à la session TAGE MAGE du 01/06/2012

Témoignage et conseils de Margaux Leblanc (session TAGE MAGE du 14/04/2012) qui a intégré SKEMA Business School

Témoignage et conseils de Johan Meneghello qui a eu 407 à la session Tage Mage du 24/03/2012

Témoignagne et conseils de Sylvain Memain qui a eu 310 à la session Tage Mage du 03/05/2012