Témoignage et conseils de Johan Meneghello qui a eu 407 à la session Tage Mage du 24/03/2012


TageMajor : Peux-tu nous présenter ton parcours en quelques mots ?

 temoignage-tage-mage-7.png

Johan : « Je suis originaire de Strasbourg et après un bac S j'ai suivi une licence d'Economie - Gestion dans cette même ville. »  

 

TageMajor : Pourquoi devais-tu passer le TAGE MAGE ?


 Johan : « J'ai eu envie d'intégrer une ESC pour la suite de ma formation et donc je me suis attaqué aux concours : personnellement j'ai tenté TREMPLIN 2 et le concours de la SKEMA.


Et puisque j'ai obtenu un bon score au TAGE MAGE, j'ai également essayé Audencia dans la foulée. »


TageMajor : Qu'est-ce-que t'a inspiré la découverte du TAGE MAGE ?

 

Johan : « J'avais déjà préparé le TAGE MAGE l'année dernière dans le cadre d'un échange que je comptais me faire en Nouvelle – Zélande. On ne peut donc pas dire que je débarquais en terre inconnue.


Cela dit lorsque j'ai découvert ce test pour la première fois j'admets l'avoir trouvé assez difficile dans l'ensemble. Notamment la partie « Logique » mais aussi « Calcul » m'ont un peu surpris au début.

 

L'algèbre, le calcul mental, tout ça normalement c'est mon truc.  Après, une fois qu'on a compris les mécanismes, ce n'est pas que ça file tout seul mais presque ! Sur ça j'ai la franche impression de m'être amélioré. »


« C'est pourtant assez compliqué de progresser de façon uniforme comme pour la partie « Expression » consacrée au français, qui m'a donné un peu de fil à retordre tout du long. 


A l'inverse, la section « Compréhension de texte » ça allait pour moi c'était plus classique, ça se passait toujours bien. Généralement j'ai vite compris que les scores ne grimpaient pas très haut. » 


TageMajor : Comment as-tu envisagé ta préparation au concours ? Comment t'es-tu organisé finalement ?

 

Johan : « J'ai commencé ma préparation plus de 6 mois à l'avance et me suis vite dit qu'il fallait certainement que je m'entraîne beaucoup, que je fasse un maximum de tests pour renforcer mon niveau.


En plus des entraînements en ligne TageMajor.com j'ai opté pour l'achat d'un livre. Ca me permettait de bénéficier de conseils supplémentaires, de bien axer mes priorités de révisions...


« J'ai pu un peu alterner les deux avant de me concentrer complètement sur les tests blancs Tagemajor.com. C'est en en faisant beaucoup que mes scores s'amélioraient nettement.


Mon entraînement a été très régulier. En terme de progression de mon niveau, au fur et à mesure de ma préparation, ça n'a pas été fulgurant mais j'explique ça par une bonne base, un bon capital de départ. » 


TageMajor : Qu'est-ce-qui t'a plu en tombant sur notre plateforme d'entraînement ?

 

Johan : « Je cherchais des moyens de réviser le TAGE MAGE sur internet. Même avant d'acheter des manuels par la suite j'ai effectué mes recherches sur le net. Je suis très vite tombé sur votre site.


En voyant les 10 tests disponibles en ligne ça m'a intéressé parce qu'en général dans les annales sur support papier en contiennent significativement moins.

 

En termes d'outils, le chronomètre est vraiment important. Les courbes de résultats, le classement général, tout ça c'est une bonne idée, un vrai plus par rapport aux livres. »

 

« Et en ce qui concerne les pronostics de score, ils se sont avérés vraiment exacts : chez vous j'obtenais entre 350 et 500 sur 600 et lors des résultats du vrai test j'ai atteint 407 donc si on fait la moyenne ça correspond vraiment aux prévisions sur TageMajor.com.

Votre site avec la formule des 10 tests m'a bien aidé à consolider mes acquis. »


TageMajor : Est-ce-que tu peux nous raconter ton jour J ?

 

Johan : « Je me souviens qu'il y avait beaucoup de monde ce jour-là à Strasbourg, on était dans un amphithéâtre de 100 à 150 places je dirais. Il y avait même une seconde salle du même volume. Après être rentrés, on nous demande de signer un registre et d'aller nous installer à notre place.


On n'a donc le droit ni à un brouillon ni à une calculette mais on nous fournit les copies nécessaires et le stylo. Je ne me sentais pas spécialement stressé parce que je me disais que c'était typiquement le genre d'accélération qui pouvait nous faire perdre tous nos moyens. »


« Sur le dernier quart d'heure de l'épreuve, l'examinateur nous donnait l'heure toutes les 5 minutes ce qui permettait de ne pas rater la fin du test.


D'un autre côté le fait d'entendre qu'il nous reste moins de 10 minutes met quand même une pression supplémentaire, ce qu'il faut à ce moment-là c'est garder la tête froide pour ne pas se décomposer. J'ai bien failli rater mes dernières questions de calcul, à ce moment-là j'avais du mal à être efficace ; mais le plus dur était déjà derrière moi.


En sortant de la salle, je me suis dit que je n'avais pas mal réussi, à peu près comme aux entraînements donc je m'attendais à avoir une note qui leur correspondait. »   

 

Et toi, fais-tu déjà partie des milliers d'élèves qui ont passé leur mini TAGE MAGE GRATUIT sur TageMajor ?


 

Théodore COUTURIER

Rédacteur TageMajor.com

 

Autres articles pouvant vous interesser :

Témoignage et conseils de Celia Bernard qui a eu 330 à la session TAGE MAGE du 12/07/2012

Témoignage et conseils de César Lizurey qui a eu 367 à la session TAGE MAGE du 01/06/2012

Témoignage et conseils de Margaux Leblanc (session TAGE MAGE du 14/04/2012) qui a intégré SKEMA Business School

Témoignagne et conseils de Sylvain Memain qui a eu 310 à la session Tage Mage du 03/05/2012

Témoignage et conseils de Marine Schneeweis qui a eu 300 à la session Tage Mage du 18/04/2012