Rapprochement de Rouen BS et Reims MS


C’était dans l’air depuis quelques mois, c’est désormais officiel : Rouen BS et Reims MS ne font désormais plus qu’une !


Faisant suite à la première Assemblée Générale et au premier Conseil d’Administration de la désormais nouvelle entité, les deux Ecoles ont officialisé leur rapprochement.


Le nouvel ensemble sera présidé par Yves Bénard (jusqu’alors Président de Reims Management School) et sera dirigé par Frank Bostyn (Directeur Général de la nouvelle entité et jusqu’alors Responsable du projet de rapprochement des deux Ecoles).

 

La nouvelle Ecole compte capitaliser sur les expertises et compétences des deux ESC pour former un nouvel ensemble attractif pour les étudiants, professionnels et entreprises.


La nouvelle entité pourra ainsi s’appuyer sur un réseau commun de 40 000 diplômés, plus de 8 000 étudiants, un corps professoral de 200 personnes répartis sur 3 campus (Paris, Rouen et Reims).


Avec pour ambition de concurrencer sérieusement les plus grandes écoles de management françaises, la nouvelle entité pourra déjà profiter de sa triple accréditation EQUIS, AACSB et AMBA.


Cette nouvelle annonce de rapprochement (après celles entre autres de Skema, Kedge et France BS) confirme la tendance actuelle de fusion entre les écoles de management françaises.



Afin de résister à la forte concurrence internationale et au budget sans cesse en progression des cinq grandes Ecoles françaises, ces rapprochements permettent de mutualiser les coûts et de former des ensembles attractifs pour les étudiants et les entreprises.


Le rapprochement de RMS et de RBS laisse de belles perspectives au nouvel ensemble dont les deux Ecoles appartiennent au top 25 des Business Schools européennes du classement Financial Times.

 

Ces nombreux rapprochements d’écoles traduisent les interrogations des Business Schools françaises quant à leurs modèles de développement.


Touchées par la réforme des Chambres de commerce et d’industries qui représentent un vecteur de financement important (via les taxes d’apprentissage), les écoles ont tout intérêt à se lier pour profiter d’une meilleure visibilité auprès des entreprises afin de collecter à la source ces taxes d’apprentissage.


C’est également une opportunité pour elles de définir une nouvelle politique de financement et surtout de rechercher de nouvelles sources de financement.


S’allier est également la possibilité pour elles d’attirer des professeurs d’envergures pour animer des travaux de recherche importants afin d’accroitre leur visibilité internationale.

 

Les mois à venir seront donc intéressants à suivre pour la nouvelle structure RMS – RBS afin d’observer les contours opérationnels de ce rapprochement. Maintenant que le mariage est acté, nous sommes curieux de voir si la vie en couple sera aussi séduisante que le projet le laisse entrevoir…

 

Article rédigé par Julien Sandras, Directeur Pédagogique TageMajor.com

Autres articles pouvant vous interesser :

Zoom sur le Programme Grande Ecole

Audencia Nantes

Classement Financial Times 2013

NEOMA Business School

Oraux blancs à l'ESC Dijon pour ses admissibles