La préparation de l’oral de motivation en école de commerce


A quelques jours des premiers entretiens de motivation en école de commerce, il est important de peaufiner sa préparation. Notre Directeur Pédagogique, Julien Sandras, vous livre trois conseils afin d’être prêt pour cette épreuve décisive.


Des classiques à connaître sur le bout des doigts


Les entretiens de motivation constituent une épreuve qui peut paraitre déroutante si on ne s’y prépare pas de manière efficace. Alors que trop d’étudiants considèrent cette épreuve comme une formalité quand ils sont admissibles, il y a des « classiques » qu’il faut a tout pris préparer.

 

Tout d’abord votre projet professionnel doit être cohérent. Avant d’entrer en école de commerce, vous devez montrer que vous avez déjà réfléchi à ce que vous ferez en sortant.


On ne vous demande pas d’être certain de ce que vous ferez à votre sortie d’école mais les jurys apprécient au moins que les étudiants se soient renseignés en profondeur sur un domaine.


 

Préparez donc des fiches métiers qui détaillent les missions du poste, les qualités requises et les moyens d’arriver à votre objectif.


Complétez-les par des fiches sectoriels reprenant les acteurs du secteur, les chiffres clés du marché (taille, progression annuelle, zone géographique, etc.), les problématiques actuelles ainsi que les principales notions à connaître (pour un projet en marketing, sachez ce que sont les 4P, ce que signifie PESTEL et ce qu’est une analyse SWOT).

 

En complément de la préparation de votre projet professionnel, d’autres classiques sont à préparer :

 

1°) Vos motivations pour entrer en école de commerce : quelles sont les raisons qui vous poussent à continuer votre cursus en école de commerce ? Sachez montrer que les spécificités des écoles de commerce correspondent à vos attentes.

 

2°) Vos motivations pour entrer dans telle école de commerce spécifiquement : qu’est-ce qui fait que vous préférez cette école aux autres écoles ?

 

Pour répondre à cette question, je vous suggère de consacrer du temps à glaner des informations précises sur les écoles. Renseignez-vous donc sur le nom du directeur, le cursus de formation, les associations, le sigle de l’école, l’actualité de l’école, la ville où vous vous rendez, les chaires de recherche de l’établissement, les échanges académiques, etc.  

 

Montrer de l’intérêt pour une école ne signifie pas seulement s’être intéressé sur le nom de trois associations. Aujourd’hui les écoles de commerce communiquent beaucoup et une grande masse d’informations est disponible.


Profitez-en donc ! Ainsi se renseigner sur les dernières publications scientifiques en date ou les conférences auxquelles l’école a participé montrera votre intérêt de manière habile tout en introduisant des notions susceptibles d’intéresser le jury.

 

Pensez également à décortiquer l’actualité des écoles : il est par exemple inconcevable de se rendre aux oraux de Bordeaux, Marseille, Reims ou encore Rouen sans s’être renseigné de manière précise sur les conditions de rapprochement de ces écoles.


 

Sachez ainsi montrer habilement au jury que vous vous êtes renseignés afin qu’ils perçoivent votre motivation.


Enfin n’hésitez pas non plus à solliciter des étudiants, anciens ou actuels, pour obtenir des informations de l’intérieur en les contactant via les réseaux sociaux. Ils sont des sources riches d’informations sur leurs propres écoles et peuvent vous donner des informations capitales pour faire la différence face au jury.

 

3°) Les questions classiques d’entretien de motivation : quelles sont vos défauts et vos qualités ? Où vous voyez-vous dans 10 ans ? Qu’est-ce que la réussite à vos yeux ?

 

Ces questions demandent une réflexion approfondie préalable afin d’y répondre de manière à intéresser le jury. Prenez donc le temps de vous poser ces questions et de préparer un argumentaire précis afin de paraître le plus naturel  et le plus synthétique possible le jour de l’épreuve.

 

Être au courant de l’actualité permet de montrer votre ouverture culturelle

 

Les questions d’actualité sont devenues des passages obligatoires de ces entretiens.


Assurez-vous ainsi de creuser en profondeur des thèmes d’actualité afin de proposer une réflexion intéressante et plus poussée qu’une simple analyse des faits en surface. La plupart du temps, les jurys vous proposent même d’aborder un thème de votre choix : ne loupez donc pas l’opportunité de briller et de paraître captivant face au jury !

 

Pour cela, lisez la presse régulièrement durant le mois précédant vos entretiens et tenez-vous au courant des dernières informations en permanence.


Préparez-vous également des fiches précises sur ces thèmes actuels en reprenant les faits principaux, les chiffres clés, les différentes opinions et positions publiques et votre point de vue. Enrichissez ces fiches de manière régulière afin d’être le plus à jour possible quant aux derniers faits d’actualité.

 

Enfin, n’hésitez pas à enrichir votre réflexion de références culturelles afin d’élever le débat. Pour cela, préparez des citations en relation avec votre sujet et réfléchissez sur des pistes d’ouverture du débat.


Le jury accueille toujours avec plaisir toute tentative de prise de recul face à un débat : préparez-les donc à l’avance afin de guider votre entretien vers des sujets que vous maitrisez car vous les avez préparés.

 

S’entraîner dans des conditions réelles

 

Compte tenu des nombreux éléments à préparer pour les entretiens de motivation, je vous recommande enfin de vous étalonner lors de jurys blancs. Cela permettra de roder votre discours et surtout de pointer vos pistes d’amélioration.

 

Assurez-vous ainsi de vous mettre dans les conditions les plus proches possibles des entretiens réels afin de coller au mieux à ce qui est demandé. Passez donc devant des jurys expérimentés et rodés 


Article rédigé par Julien Sandras, Directeur Pédagogique TageMajor.com

Autres articles pouvant vous interesser :

Se réorienter en école de commerce

Les journées de préparation de PASSERELLE (2013)

La nouvelle épreuve du concours Tremplin 2

Les inscriptions du concours PASSERELLE 2013 sont ouvertes

Jean Charroin nommé président du SIGEM