Fiche de méthode : le sous-test de compréhension de texte


Par Théodore COUTURIER


L’épreuve de compréhension de texte du TAGE MAGE n’est jamais celle que l’on révise le plus. Par rapport aux sections de maths, elle pourrait garantit généralement 30 points à tout candidat, du fait de sa facilité.


Raison de plus pour s’en réserver au moins une cinquantaine. Encore une fois: l’entraînement fera la différence. TageMajor passe le dossard de coach.

 

Une question de tempo : 20 minutes chrono pour 3 textes et leurs 15 questions

 

 - Savoir lire en biais : pas question de lire sans retenir. L’épreuve de compréhension de texte n’est pas qu’un concours de vitesse : c’est avant tout une épreuve d’efficacité. Votre lecture doit être active et attentive.

 

 - C’est d’abord une question de vitesse : lire les 3 textes vous demandera de 10 à 13 minutes, autant dire que vous n’avez pas de temps à perdre. Ensuite c’est une question de tri : ne surtout pas se perdre dans les détails : ne retenir que les informations majeures.

 

Astuces en plus :


 - L’importance du premier paragraphe est bien connue : il est généralement déterminant. Il contiendra au moins le sujet du texte voire la thèse principale de l’auteur ou encore un des arguments-clés.


 - Vous ne comprenez rien à ce que vous lisez ? Respirez : les énoncés sont toujours conçus pour être abordables. Reprenez votre lecture un peu plus lentement, concentrez-vous sur le sens global.

 

Les bons réflexes à avoir :


 - Identifier dans le texte les parties incontournables : L’essentiel des réponses attendues y sont contenues, souvent de manière concentrée.


 - D’emblée, pister les repères du texte : Les connecteurs logiques vous indiqueront la structuration du texte.

 

Un peu de tactique : les différentes écoles


- Rusher : expédier la lecture des 3 textes en moins de 10 minutes pour pouvoir consacrer le reste du temps aux 15 réponses à fournir. Nous ne vous conseillons pas de faire l’impasse sur l’un des textes mais plutôt de ne répondre qu’aux questions les plus rentables.


- Fractionner : vous devrez procéder DE TÊTE à un découpage méthodique : ce qui paraît infaisable dans un premier temps vous fera redoutablement gagner en rapidité au moment de traiter la série de questions de lecture.


Hiérarchiser ses questions : apprenez à distinguer les questions faciles, payantes en termes de points. A l’inverse, des questions trop lourdes vous demanderont trop de temps proportionnellement à ce qu’elles peuvent rapporter.


Soyez juste dans la répartition du temps accordé à chacune. Point trop d’ambition: trop de candidats pensent pouvoir répondre à toutes les questions et du coup n’encaissent pas les points faciles.

 

Les différents types de question auxquels vous serez confrontés

 

 

 - Questions de sens : soyez sûrs de bien avoir compris la thèse de l’auteur, ces points sont faciles à prendre, lors de votre lecture, faites bien attention à tous les mots

 

 - Questions de repérage : elles demandent d‘extraire une information donnée par l’auteur

 

 - Questions de reformulation de certains passages : déterminez si tel point correspond vraiment à ce qui est dit dans le texte

 

 - Questions de titre : nommez une section, validez ou non un argument soulevé dans le texte

 

Types d’informations à livrer :

 

 - Thèse de l’auteur : apprendre à repérer la thèse et les différents arguments mobilisés pour la soutenir


 - Données : vous devez débusquer dans le texte des notions, des concepts précis


 - Chronologie du propos : une même information se décline en fonction des passages abordés par l’auteur, elle évolue et s’enrichit. Méfiez-vous : ce qui est vrai 4 lignes plus haut peut être différent dans le paragraphe d’après.

 

Les pièges à éviter : cas d’école

 

 - Le contresens  : proposition entrant en contradiction avec les données de l’énoncé

 

 - L’information fantôme : donnée non traitée par l’énoncé

 

 - La fausse similitude ou le jeu des différences : information se rapprochant suffisamment de certaines données de l’énoncé pour induire en erreur

 

Un peu d’entraînement

 

Nous vous conseillons de rôder vos capacités de lecture en vous habituant à enchaîner la lecture de plusieurs articles (3 minimum) tout en gardant en tête leurs idées-maîtresses.


Le plus vous lirez d’articles - de quotidiens - plus vite vous les  expédierez et le mieux vous retiendrez ce qui y est dit. 

 

Enrichissez votre culture générale pour améliorer votre niveau de compréhension. Favorisez la lecture de revues, de magazines et d’articles relatifs aux sciences et techniques, aux sciences humaines et sociales.


Prenez l’habitude de suivre des débats télévisés et radiophoniques portant sur des sujets variés ainsi que des journaux d’information.

  

Et toi, fais-tu déjà partie des milliers d'élèves qui ont passé leur mini TAGE MAGE GRATUIT sur TageMajor ?

Autres articles pouvant vous interesser :

Dates des sessions de TAGE MAGE au Québec

Le TAGE MAGE au Québec

Combien de temps nécessite une préparation au TAGE MAGE® ?

L'importance du calcul mental au TAGE MAGE

Sous test raisonnement TAGE MAGE