Nouveaux directeurs en ESC


Par Théodore COUTURIER 


La restructuration des ESC


En une poignée de mois, ce sont près d'une douzaine d'écoles de commerce qui ont procédé à un changement de direction. Qu'est ce qui explique cette tendance récente en France ?

 

TageMajor vous invite à jouer aux chaises musicales. 


A la suite de l'EM Lyon, Audencia, l'EM Strasbourg et l'ESC Toulouse, ce sont Grenoble EM, Rouen Business School et l'ESCP Europe qui ont changé de tête. 


On raconte qu'à l'avenir les ESC La Rochelle et Montpellier, entre autres, pourraient elles aussi être remaniées.

 

Les prochains sur la liste ? Les fusions FBS et BEM Bordeaux - Euromed - ESC Pau.


Ainsi la volonté de modernisation du business model des ESC françaises n'est plus réservée aux meilleures d'entre elles, qui peuvent se targuer d'occuper les meilleures places européennes, selon le dernier palmarès du  Financial Times. Les plus jeunes groupes sont entraînés dans ce sillage.

 

Les chaises musicales à la tête des ESC


                          

 

Parmi les nouveaux directeurs, les premiers sont des éminences qui ont méthodiquement fait leurs armes dans le milieu, à l'image Philippe Corruble, ancien HEC, placé à la tête de Rouen BS ou encore de Loïk Roche remplaçant Thierry Grange chez Grenoble EM.

 

L'entrée remarquée des seconds, plus atypiques, ingénieurs comme Philippe Courtier à la tête de l'EM Lyon et Pierre Dreux pour l'ESC Toulouse marque, elle, un nouveau temps dans l'orientation générale de la politique stratégique des écoles.

 

Et toi, fais-tu déjà partie des milliers d'élèves qui ont passé leur mini TAGE MAGE GRATUIT sur TageMajor ?

 

Autres articles pouvant vous interesser :

Zoom sur le Programme Grande Ecole

Audencia Nantes

Classement Financial Times 2013

NEOMA Business School

Oraux blancs à l'ESC Dijon pour ses admissibles