Les différences entre Masters, Mastères Spécialisés et MBA


par Théodore COUTURIER



La réforme LMD, qui fête ses 10 ans cette année, a bousculé l'organisation de nos diplômes. Au point que depuis son intronisation, de très nombreuses formules sont venues coloniser l'offre.


Qu'en est-il à niveau bac + 5 ? Comment faire la différence entre un Master, un Mastère ou encore un MBA ? TageMajor éclaire votre lanterne.

 

Master dans le cadre du parcours LMD

 

Par définition, le Master délivre un diplôme bac + 5. Il couvre 4 semestres et se rejoint à bac + 3, après un premier diplôme (Licence, BTS etc), la moyenne d'âge de ses recrues étant de 23 ans.


Il dure 2 ans et vous laisse la possibilité de pas moins de 4000 spécialités en France. Vous pourrez vous y inscrire aussi bien en université qu'en école (ingénierie, commerce etc). Environ 40 ESC délivrent à ce jour le grade de Master en France.

 

Les Masters garantiront votre fiabilité académique aux yeux d'un employeur. Il s'achève par la rédaction puis la soutenance d'un mémoire préparatoire à la fin de la 1ère année (50 pages) et par un mémoire plus important à la fin de la seconde (plus de 100 pages).


Les Masters Professionnels s'appuient aussi bien sur des enseignements théoriques que des missions en entreprise.


Le truc à savoir : d'un accès facile, le prix du diplôme est très peu prohibitif (moins de 4000 euros) et garantit une équivalence européenne (European Credits Transfer System).

 

Parfaire sa formation : le Mastère Spécialisé

 

Agrées par la CGE dès 1985, les Grandes Ecoles ont été les premières a développer ces MS. Déclinés en 400 spécialités réparties sur 121 écoles, les MS se rejoignent soit à bac + 4 soit à bac + 5 et durent 2 semestres.


Ce diplôme est très reconnu dans le monde professionnel, ce qui se ressentira dans les enseignements particulièrement orientés dans un domaine de compétence.


La moyenne d'âge des personnes inscrites en MS est de 27 ans.

 

Parachevant en priorité la formation de diplômés et de cadres, le MS permet à toute personne déjà opérationnelle d'accéder à des postes stratégiques.


Le truc à savoir : un Master Spécialisé se solde par la rédaction d'une thèse professionnelle (60 à 80 pages). 


Formidable levier de carrière, le MS est également onéreux : comptez 20 000 euros en moyenne pour plus de 350 h de formation.


MBA : une valeur ajoutée pour les actifs

 

Nec plus ultra de la formation après un bac + 5, le Master of Business Administration est délivré par les meilleures business schools du monde depuis 50 ans.


Orienté dans  la conduite des affaires, il est destiné aux professionnels souhaitant gagner des postes de responsabilité managériale comme à des étudiants souhaitant compléter leur formation initiale.


Le MBA a pour but de consolider vos acquis en y ajoutant l'internationalisation. Vous devez justifier de 3 à 5 ans d'expérience professionnelle. 


La moyenne des personnes inscrites en MBA est de 32 ans, ce qui s'explique par la forte présence de cadres de haut niveau. Il existe 2 formules, le full-time (1 an) et le part-time MBA (2 ans) : vous déterminerez ensuite si vous préférez le MBA Spécialisé (focalisé sur  une option) ou l'Executive MBA (destiné aux cadres dirigeants). 


Comptant parmi les formations les plus chères du marché, un MBA vaudra de 25 à 45 000 euros en France, 100 000 dollars outre-atlantique – selon l'excellence de l'établissement qui vous le délivrera. 


Le truc à savoir : Au vu de l'investissement de cette formation, soyez attentifs aux accréditations de l'école validant votre MBA et en particulier AMBA.

 


Autres articles pouvant vous interesser :

Comment réussir son premier jour de stage en entreprise

Master commerce international - interview d'un recruteur

Un guide pour améliorer son expression écrite

Le Bachelor manque encore un peu de notoriété

Le budget public 2013 alloué aux écoles privées a fondu