Les erreurs à éviter avec l’épreuve de conditions minimales


Les erreurs à éviter avec l’épreuve de conditions minimales

 

Typiquement, pour cette épreuve c’est l’entraînement qui est essentiel. La compréhension de la méthode de résolution sera acquise en répétant au maximum cet exercice.

 

Ici, le danger est de ne pas bien avoir assimilé les consignes. Vous ne devez pas lire et relire les consignes pendant votre concours. Vous perdrez du temps précieux par rapport aux autres candidats.


Sachez que cette sous épreuve est la 4ème du concours TAGE MAGE. C’est à ce moment là que les étudiants commencent à fatiguer et se déconcentrer.


Vous devez éviter cette erreur. Cette épreuve nécessite votre entière concentration.


Nous vous rappelons donc les consignes du test de conditions minimales – apprenez les par cœur !

 

A – Si l’information (1) permet à elle seule de répondre à la question, et si l’information (2) à elle seule ne permet pas de répondre à la question.


B – Si l’information (2) permet à elle seule de répondre à la question, et si l’information (1) à elle seule ne permet pas de répondre à la question.


C – Si les deux informations (1) et (2) ensemble permettent de répondre à la question, et aucune séparément ne le peut.


D – Si chaque information permet séparément de répondre à la question.


E – Si les deux informations ensemble ne permettent pas de répondre à la question

 

Pour vous aider, nous vous conseillons de procéder de la sorte :

 

  1. La proposition (1) seule suffit-elle à répondre à la question ?
  2. La proposition (2) seule suffit-elle à répondre à la question ?
  3. Les propositions (1) et (2) uniquement ensemble nous permettent de répondre ?

En répondant à chaque fois oui ou non à ces questions vous irez alors rapidement vers la bonne réponse.

Illustrons ceci par un exemple :


Jean a des pièces de 1 euro et 2 euros dans son porte-monnaie. Combien a-t-il au total dans son porte-monnaie?

(1) Il peut acheter 30 bonbons à 30 cts grâce à ses pièces de 1euro. Il lui resterait alors 18 euros.


(2) Il a autant de pièces de 1 euro que de pièces de 2 euros.

 

Correction


(1) répond-elle à la question ?

Jean peut acheter 30*30cents= 9€ de bonbons grâce à ses pièces de 1 Euro. Il a donc exactement 9 pièces de 1 Euro. Après cette opération il lui resterait 18 Euros. La somme totale est donc 9+18=27€. Attention à bien lire votre énoncé, ici il n’est pas demandé de donner la répartition de pièces de 1€ et 2€ (même si cela aurait été possible)

La proposition (1) permet à elle seule de répondre à la question


(2) répond-elle à la question ?

Cette proposition ne nous permet pas de savoir quel est le montant que Jean a dans son porte-monnaie.

La proposition (2) permet à elle seule de répondre à la question


(1) et (2) ensemble uniquement répondent-elle à la question ?

Oui, mais (2) n’apporte aucune information !

(1) et (2) ensemble ne répondent pas à la question

 

Il est donc facile de répondre que la bonne réponse est la réponse A.


Pour finir


Cette épreuve n’est pas la plus difficile d’un point de vue pédagogique. En revanche, vous devez connaître parfaitement les consignes de réponse.


Nous vous le répétons à nouveau, sachez ne pas répondre quand vous n’avez pas la

bonne réponse. Le TAGE MAGE® est un QCM à points négatifs.


Entraînez-vous sur notre plateforme pour apprivoiser les différents formats des épreuves au TAGE MAGE®. N’oubliez pas que TageMajor.com propose des annales TAGE MAGE® et des exercices gratuits pour vous entraîner au TAGE MAGE®.

 

Et toi, fais-tu déjà partie des milliers d'élèves qui ont passé leur mini TAGE MAGE GRATUIT sur TageMajor ?

 

Pour plus de renseignements : contact@tagemajor.com


Autres articles pouvant vous interesser :

Dates des sessions de TAGE MAGE au Québec

Le TAGE MAGE au Québec

Combien de temps nécessite une préparation au TAGE MAGE® ?

L'importance du calcul mental au TAGE MAGE

Sous test raisonnement TAGE MAGE