Le classement Executive MBA du Financial Times 2012


Le classement 2012 du Financial Times consacré aux Executive MBAs – EMBA de son petit nom – vient de tomber. Quelles nouveautés peut-on observer par rapport aux années précédentes ?


Quelle visibilité pour les ESC françaises en ce qui concerne les MBAs de ce type ? TageMajor décrypte le palmarès pour vous.

 

Tout savoir sur la différence entre masters, mastères et MBAs ? C'est ici !!

 

Executive MBA : une formule concentrée

 

La particularité de l'Executive MBA est d'offrir une formation courte et très appliquée. Vos connaissances dans le domaine du management seront actualisées.


L'Executive MBA est destiné aux cadres possédant 5 à 10 ans d'expérience professionnelle. 


Leur profil est celui de salariés désireux d'occuper une fonction supérieure comme un poste de direction ou un poste à responsabilité dans le cadre d'une expatriation.

 

Information supplémentaire : ce type de MBA est généralement financé par le budget formation des sociétés mais également par le Fonds de gestion du congé individuel de formation (Fongecif).

 

Un top 15 aux couleurs des Etats-Unis, de la Chine et de la Corée

 

Difficile de vous cacher que le terrain est largement occupé par les américains et les chinois.

 

La remontée la plus incroyable est attribuée au CEIBS de Shanghai (qui passe de la 12ème à la 7ème place).

 

Les britanniques, les coréens (12ème contre 23ème pour la K.U BS), les singapouriens (notamment grâce à la NUS, qui grimpe de 2 rangs par rapport à 2011 pour se positionner 5ème) et les espagnols (un 12ème rang assez satisfaisant pour la IE BS madrilène, malgré un léger recul depuis la 8ème place enregistrée précédemment) ne sont pas très loin derrière.

 

Les 4 écoles françaises faisant autorité dans le palmarès EMBA

 

La France parvient, elle, à placer 5 de ses MBAs : il s'agit d'HEC (qui occupe studieusement le 3ème rang, sans évolution), du programme de l'INSEAD de Fontainebleau jumelé avec la Tsinghua University (qui décroche le 4ème rang) ainsi que de son Executive MBA (qui se place au 6ème rang mondial), de l' Essec (41ème après avoir été 35ème au cours des 3 dernières années) et enfin de l'ESCP europe (21ème contre 22 auparavant).

 

L'intégralité du classement est accessible ici

Autres articles pouvant vous interesser :

Comment réussir son premier jour de stage en entreprise

Master commerce international - interview d'un recruteur

Un guide pour améliorer son expression écrite

Le Bachelor manque encore un peu de notoriété

Le budget public 2013 alloué aux écoles privées a fondu